31/01/2017

Bloquée. Bloquée, bloquée pendant des jours !!!

Et tout ça à cause d'un personnage, qui ne voulait décidément pas être là au bon endroit au bon moment.
Mais c'est moi l'auteure, que diable !!!

Si je les laisse faire ce qu'ils veulent dès maintenant, qu'est-ce que ce sera dans quelques années, quand je vivrai de ma plume ?!
...
Bah quoi, on peut rêver non ? Non ? Faites pas chier, et laissez-moi à mes rêves ...


Editeur : Points
Collection : Grands romans
Parution : 2014
Pages : 780



Résumé :
Le docteur Thorne, célibataire endurci, a recueilli chez lui sa nièce Mary, orpheline, qui est devenue une belle jeune fille. Il souffre de la voir mise à l'écart par la bonne société du village, du fait qu'elle est de naissance obscure et sans fortune. Elle ne saurait épouser celui qu'elle aime, Frank Gresham, un jeune héritier désargenté qui l'aime également, mais dont le devoir est d'épouser "une fortune" pour sauver le domaine familial hypothéqué.





Bon. Vous connaissez sans doute mon amour pour Jane Austen et ses satiriques romans sociaux sur la belle Angleterre du XIXème siècle, j'en ai bavé des litres à vous parler de "Orgueil et Préjugés", que je compte relire ce mois-ci, et ne vais donc pas m'y attarder à nouveau.
Sauf pour vous dire ceci : à lire les aventures magnifiquement romantiques de cette auteure, j'en suis arrivée à me dire que j'aurais aimé vivre à cette époque tant les histoires d'amour qu'elle dépeint sont belles et m'ont fait rêver.

*pause dramatique, avec son des violons et toussa*

Bah ... Trollope m'a remis les pendules à l'heure !
Enfoiré va ...

L'histoire est celle, somme toute très simple, de la jeune Mary et son tonton Doc. La pauvre ne part pas dans la vie avec le meilleur des bagages : c'est une femme, déjà, très mauvais point ! (rappelons que ce n'est qu'en 1884 qu'une lois complètement dingue - de mon point de vue - voit le jour en ce beau pays 'civilisé' : les femmes ont enfin le droit de posséder leur propre corps ... je vous laisse râler et vous indigner, mesdames !), elle est de basse naissance, elle a de l'esprit (ce qui n'était pas souhaitable, à cette époque, pour une femme), son tonton est médecin, et le pire de tout : elle s'en moque ! Anticonformiste au possible, elle ne cherche pas le mariage, bien consciente que son statut social lui ferme bien des portes.

Mais qu'est-ce ça fout, ça, que son tonton soit médecin, me direz-vous ?
Bah, beaucoup de chose.
A cette époque, la foi chrétienne rend les gens un tantinet, pour ne pas dire carrément !, obscurantistes. Les progrès de la science sont mal vus, à la limite de l'hérésie je crois, et donc un homme qui soigne les gens en concoctant des filtres et basant ses déductions sur la potentielle présence de petits êtres microscopiques (que nous appelons de nos jours des microbes) et non pas sur un quelconque châtiment divin, est évidemment pointé du doigt. Bien que, bien sûr, on fasse immédiatement appel à lui en cas de rhume.
Logique quand tu nous tiens ...

Donc, ce docteur Thorne, et Mary, ont une place bien étrange dans ce village anglais. D'un côté, les gens les remercient quand Doc les soigne, et d'un autre on critique cette pauvre Mary parce que c'est une orpheline aux origines plus que modeste.
Doucement, d'abord.
Puis bien plus virulemment, quand Mary aura le malheur d'attirer le regard de Frank Gresham, l'héritier d'une famille noble auparavant riche et aujourd'hui endettée.

Là où l'auteur a cassé mon rêve romantique et imaginaire où je m'étais construit une Angleterre pleine de romance, c'est par sa virulence envers la société elle-même. C'est elle, le personnage principal de ce roman, pour moi ça ne fait aucun doute, et c'est à travers ses codes et ses restrictions que nous découvrons les personnages de Mary, du Doc, de Frank, et des autres. Chez Austen, c'est l'inverse.

Donc, le romantisme, chez Trollope ... y'en a pas beaucoup !

/!\ Attention, léger spoil ici /!\
Ce qui m'a conforté dans cet avis c'est quand, sur une parole de Frank, la situation de Mary devient pire qu'elle ne l'était ! Cette fille, qui n'a absolument pas cherché l'amour de ce jeune godelureau, se retrouve pointée du doigt et critiquée, sous prétexte qu'elle est une coureuse de fortune rien que parce qu'il s'intéresse à elle. Elle est belle, la mentalité ! Lui il est riche, bien élevé, et bien né, donc forcément innocent et irréprochable.
Bordel ...
Bon, Mary finit par retourner la situation à son avantage, rassurez-vous, et là je lui ai dit : bravo ma fille, saute sur l'occaz' !!!
Fin du spoil

C'est pour ça que c'est pas un coup de cœur.
Oui, je sais, c'est réducteur. J'en aurai presque des remords.
Presque.
Faut pas pousser hein, pour la mauvaise conscience, c'est pas tout de suite.

Ceci dit, si j'ai tant aimé, c'est justement parce que Trollope dit les choses avec sincérité, sans doute plus que Austen elle-même ça ne fait aucun doute, et si j'ai pris une claque, au moins elle m'a remis la tête à l'endroit.

Et j'ai aimé Mary.
Elle n'est pas romantique (c'est pas une énième Elizabeth Bennet quoi !!), les critiques la frôlent à peine, elle encaisse tout ça en relevant la tête, et elle ose affronter Frank malgré qu'il soit tout de même responsable de ce qui lui arrive.

Etrangement, le personnage du Docteur Thorne, lui, ne semble pas être le personnage principal du roman malgré que celui-ci porte son nom. Non. Il est le spectateur, presque le narrateur, et regarde, parfois impuissant, sa nièce se faire trainer dans la boue. Et puis, petit à petit, on comprend qu'il garde un secret, et qu'il répugne à s'en servir. Je pense que ça fait de lui un élément perturbateur, tout à la fois positif et négatif.

Bref. Une lecture qui m'a beaucoup plu, bien qu'en demi-teinte. Je ne connaissais pas l'auteur et j'ai énormément apprécié la densité et la richesse du récit. Il y a quelques longueurs, oui, qui m'ont un peu ennuyée, mais je pense que c'est à cause de notre époque où tout est action, où tout doit se passer et s'expliquer très vite. Je comprends le succès qu'a eu ce livre, et l'indignation qu'il a soulevé.

Ce qui fait d'Anthony Trollope l'un des auteurs de cette époque que je préfère, et je compte bien en lire d'autres !
D'ailleurs, j'ai "L'héritage Belton" et "Les enfants du Duc" (celui-ci généreusement offert par l'une des trois licornes du blog du Cercle des trois liseuses !) dans ma PAL.

D'autres avis sur
http://www.livraddict.com/biblio/book.php?id=59857



Tirage BookJar !!
Et oui, oui, j'ai enfin trouvé une boîboîte ... qui est, finalement, un bocal en verre de ma mamie (deux, en réalité : l'un avec les séries dedans) qui m'a regardé bizarre quand je lui ai dit, en réponse à sa question : C'est pour quoi faire ?, que c'était pour mettre des petits bouts de papier dedans.

Tiens, une photo, parce qu'il le faut (avec du brouillard, et tout. Comprends pas, il faisait beau soleil ce matin et en deux heures, bim, on y voit comme à travers une pelle) :


J'aimerai bien les customiser mais pour l'instant je ne sais pas avec quoi ni comment, alors tant pis, verrai plus tard.

Le livre tiré pour le mois de février 2017 est donc (pis si vous arrivez pas à lire, bah tant pis pour vous !) :



Bon.
Je suis heureuse.
J'ai réussi à faire obéir ce connard de personnage, qui croyait vraiment qu'il allait pouvoir faire ce qu'il voulait et où il le voulait !!
C'est qui le boss, bordel à queue ? Hein ?! C'est qui ?!!

Et on fait tourner les servietteuh !!!

Tiens, attrape !
Bilan du Cold Winter Challenge ! Me suis pas fait chier, je l'ai fait sur l'article de présentation ...
Instant photo et vibro.
Allez, je te mets "Raison et sentiments", parce que j'ai envie (c'est un peu mon blog hein, je fais ce que je veux)

16/01/2017

Un jour, dans le métro parisien (c'était la ligne 1 m'en souviens très bien) un homme m'a dit : "Je suis peintre, vous m'inspirez. Vous croyez que vous pourriez accepter de me suivre dans mon atelier ?" ...

... comme vous l'aurez sans doute compris, je ne suis pas totalement cruche, je suis carrément antisociale, les inconnus me font peur (les hommes plus encore, même ceux que je connais !) en plus c'était l'été, en fin de journée, je venais de passer des heures dans une putain de librairie poussiéreuse sans climatisation, je suais comme un âne, ma bouteille d'eau était vide ... donc, autant vous dire que cet homme (qui avait l'air fort sympathique au demeurant, quoi qu'un peu étrange) aurait tout aussi bien pu s'adresser à un dragon qui venait de manger de l'ail.

Pour faire court : j'ai dis non (et encore, je vous donne la version polie)

Ce qui explique sans doute pourquoi je suis encore en vie aujourd'hui. Qui sait, c'était peut-être un cannibale, et ma chair graisseuse lui avait peut-être mis l'eau à la bouche.

Et oui, ne vous déplaise, cette anecdote (qui est véridique), a tout à fait un rapport avec le livre que je vous présente.


Editeur : Le Livre de Poche
Pages : 510
Parution : 2007

Résumé :
Evelyn a 25 ans. Un séjour imprévu dans sa belle-famille avec son mari et son fils de cinq ans tourne au cauchemar absolu. Une créature surgie de son enfance l'entraîne alors dans un voyage hallucinant, sensuel et totalement imprévisible, vers les forêts primaires de l'Alaska. Compagnon fantasmatique ou incarnation de Pan, le grand faune lui-même ... Qui est le Dieu dans l'ombre ?






Fait partie de mon Cold Winter Challenge ; avant-dernière lecture, troisième agréable surprise après "Dragon de glace" et "Terreur", et 3 autres livres décevants. Une bonne moyenne. Me reste encore une lecture pour clôturer ce Challenge avant la fin du moins, ce qui est largement faisable !! Pourrai peut-être même rajouter une lecture bonus ...

Si j'ai sorti ce livre de ma PAL pour le CWC, c'est simplement parce que l'histoire se déroulait dans un état du nord, et que ça faisait longtemps que je n'avais pas lu de Robin Hobb sous ce nom-là, en sachant que j'avais lu "Le dernier magicien" que j'avais trouvé terriblement ennuyeux.
Donc, pour être tout à fait honnête, a aucun moment je n'ai sélectionné ce livre parce que l'histoire m'intéressait, je m'en rends compte maintenant ... je commence à comprendre les dangers d'un Challenge dont me parlait ma BlueBlue ! Mais d'un autre côté, s'il n'y avait pas eu le CWC, je n'aurai sans doute pas sorti ce livre, ou alors si mais dans longtemps ('fin ça j'en sais rien hein, j'suis pas Doc Brown)

Passons, c'est chiant.

Quand j'ai commencé ma lecture, je n'étais ni excitée, ni ennuyée. Les choses se mettent en place rapidement, dès le début nous sommes avec Evelyn, son mari Tom et son fils Teddy qui, dans l'avion, quittent l'Alaska pour se rendre chez les parents de Tom qui ont besoin de son aide. A l'origine, ce voyage n'était censé durer qu'un mois.
Je dois avoué que ce contexte contemporain m'a tout de même étonné de la part de cette auteure, mais cela n'enlevait absolument rien à son écriture, toujours aussi merveilleuse, précise, immersive et poétique.
Un chapitre plus tard pour nous, c'est plus de deux mois plus tard pour Evelyn, qui commence à piger qu'elle est tombée dans un piège.
Ses beaux-parents lui font clairement comprendre qu'ils ne veulent pas d'elle ici, qu'ils n'avaient besoin d'elle que pour avoir un petit-fils, un héritier qui s'occuperait de l'affaire de la famille après Tom, et que maintenant que son boulot de génisse est fait ils n'ont plus besoin d'elle.
Mais Evelyn aime Tom, elle aime Teddy encore plus, et encaisse donc toutes les remontrances et les humiliations autant qu'elle peut, elle s'écrase, encaisse, fait tout pour que son mari soit content d'elle, quitte à devenir un véritable paillasson.
Ce qui entre en complète contradiction avec le caractère affirmé, volontaire et sauvage de sa jeunesse, que nous découvrons à travers 3 ou 4 chapitres flash-back. Et j'ai compris qu'il s'était passé quelque chose d'important durant son adolescence, qui l'avait transformé.

En lisant certaines chroniques de ce livre pendant ma lecture, j'ai compris que cet aspect du personnage d'Evelyn en avait agacé plus d'un.

Pour ma part, cela m'a permis d'être en osmose avec elle. C'est venu d'un coup, comme ça, dès que j'ai compris qu'elle et moi on se ressemblait, et ce livre est ensuite devenu important, car je voulais savoir comment Evelyn allait se sortir de là.
Pourquoi je l'ai si bien comprise ?
Parce qu'à un moment donné de ma vie, je me suis retrouvée dans la même situation, à devoir m'écraser, me courber pour contenter les gens autour de moi, et encaisser l'indifférence et les moqueries (et bien d'autres choses). Et puis un jour, j'ai dit merde, j'ai tout fait pour retrouver ma dignité, je les ai tous envoyé chier. Et depuis, il ne faut surtout pas me marcher sur les orteils.
A ce moment-là de ma lecture, je ne faisais pas vraiment attention à un autre personnage important, mi-homme mi-bouc, qui apparaissait à Evelyn quand les choses devenaient trop difficiles. Etait-il réel ? L'inventait-elle pour trouver un exutoire à cette vie qui la foutait par terre ? Tout en sachant que la première apparition de ce personnage troublant remontait en fait à son enfance, il était donc fort possible, selon moi, qu'il s'agisse de "l'ami imaginaire" d'une petite fille très imaginative qui passait son temps dans la forêt entourant sa maison familiale en Alaska, et qu'elle l'avait fait revenir inconsciemment par besoin.
Jusque là, j'adorais ma lecture et étais persuadée qu'il s'agirait d'un coup de cœur.

Et puis, le fameux "cauchemar absolu" arrive, vers la moitié du bouquin, et j'ai été révoltée ! Révoltée par la réaction d'Evelyn.
Je ne vous dirais évidemment pas ce qu'il se passe, ce serait pas cool de ma part (et puis lisez-le ce livre, lisez-le merde !), simplement que là, je ne la comprenais plus du tout ! Absolument plus ! J'étais tellement écœurée par sa façon d'agir, tellement énervée, que j'ai arrêté le bouquin pendant deux jours, en me disant au début que, sa mère !, je ne le continuerai pas. Fini.
Puis, évidemment, parce qu'il restait encore environ 250 pages à lire, la curiosité a repris le dessus. Qu'allait-il se passer durant cette seconde moitié ?
Du coup, je l'ai repris.

Je fais une petite pause ici pour vous dire ça : j'ai commencé à écrire cette chronique, et il s'est mis à neiger. Assez fort. Depuis, j'écris, et ça ne diminue pas, bien au contraire ! Bon, je sais, la vague de froid était prévue me direz-vous, mais sachez que je me trouve dans une région de la France où il n'avait pas neigé comme ça depuis au moins 3 ans. Voilà.
C'est un signe !!!
Vite, appelez Rome !!!!!!

Reprenons.
Grand bien m'en a pris ! Evelyn est devenue différente, bien différente de moi, elle a évolué, changé, comme moi j'avais décidé de changer mais en empruntant un autre chemin que le mien.
J'étais donc en terrain inconnu, comparé à la première partie du texte, et c'était ... magique.
Ici, l'écriture de l'auteure devient vite la force du récit. C'est stupéfiant de merveilleux et de magie ; y plonger c'est plongé dans la nature sauvage, inviolée, telle qu'on rêve tous de la voir un jour.

Et celui qu'Evelyn appelle Pan revient. Si, au début, il apparaissait clairement comme un élément perturbateur, il devient ici le sauveur, une force éminemment positive, et va chambouler totalement l'esprit de la jeune femme, ainsi que son corps (donc émotionnellement et sexuellement)

Oui parce que ... (attention, point culture, préparez-vous) Pan, dans la mythologie, serait un Dieu souvent accompagné/comparé/représenté avec les satyres, des créatures lui ressemblant beaucoup décrites comme lubriques, obsédées, libidineuses ... en gros, ça baise tout quoi. Même les arbres.
Euh ...
Donc.
Le texte de Megan Lindholm gagne ici beaucoup en érotisme, mais n'a rien de "vulgaire" ni d'exagéré, ce qui le rend encore plus poétique et troublant. Et ça m'a énormément plu ! Le fait qu'on quitte ici le contexte contemporain pour se retrouver dans une sorte de quête/voyage fantastique et onirique à travers une nature intacte et une forêt étrange m'a rappelé à quelle auteure j'avais affaire. Nulle autre que celle de "L'assassin royal", après tout !
Elle développe ici sa propre mythologie, son propre mythe du Dieu Pan, et j'ai beaucoup aimé ce personnage finalement davantage animal qu'humain, sa philosophie, son histoire, sa force et ses pouvoirs.

Mais : et le coup de cœur alors ?

Si j'étais heureuse d'apprécier de nouveau ma lecture, j'avais toujours mon coup de gueule en tête. Cette petite partie du roman me restait malheureusement en travers de la gorge, et chaque fois que j'y repensais, je sentais venir de nouveau cette bouffée de colère et d'indignation incontrôlable !!

Et puis, la fin du livre a fini par arriver (vous vous en doutiez, bande de petits malins)
Nouvelle indignation ?
Nouvelle bouffée de ... mais de quoi, au juste ?
Je ne savais pas.
J'ai refermé ce texte en étant un peu perdue, incapable d'expliquer ce que je ressentais, incapable de mettre des mots sur ce qui se bousculait dans ma tête.
Et aujourd'hui, 24 heures exactement après l'avoir terminé, j'ai compris (ouais, des fois j'suis lente, lâchez-moi) J'ai compris que pour provoquer tant d'émotions en moi, ce livre était forcément bon, incroyablement bon, efficace, et un coup de cœur. Un coup de cœur absolu, et total.

C'est chiant quand un livre ne fait que vous 'plaire' parce qu'il est 'bien', non ? Evidemment, c'est agréable aussi, mais le mieux, de mon point de vue, c'est quand les émotions se succèdent, vous entraînent, vous heurtent.
Quand je repense à cette scène, au milieu du récit, qui m'a tant énervé, je m'énerve encore ! Ensuite, je me remémore la première partie du texte, où je comprenais si bien Evelyn, puis la seconde partie, qui m'a émerveillé et enchanté, alors je peux vous le dire, je l'affirme : oui, un gros coup de cœur !
D'accord, ce livre a un ou deux défauts, mais ce sont des défauts de la vie et rien d'autre ! Des défauts qui nous rappellent que non, un roman ne peut pas être parfait, tout simplement parce que la vie elle-même est imparfaite. Imparfaite, mais belle.

Première chronique 2017, et c'est un coup de cœur.
L'année commence bien.

D'autres avis sur
http://www.livraddict.com/biblio/livre/le-dieu-dans-l-ombre.html


Parmi toutes les chroniques que j'ai lu faites sur ce livre, deux d'entre elles ont particulièrement retenues mon attention (mais il y en avait beaucoup d'autres de bien hein, je ne dis pas que toutes les autres étaient nulles) celle de la croisée des chemins et celle de Margaud Liseuse (si vous passez par là toutes les deux, bienvenu à vous et merci pour "Le Dieu dans l'ombre" !)

Au fait. Il neige toujours. Et c'est tout blanc.
J'aime déjà l'année 2017 !

Encore un livre à lire pour le CWC : "Les empreintes du diable" de John Burnside, et peut-être que j'arriverai à rajouter, en bonus, le tome 4 du "Trône de fer", pour valider le Challenge !!

Au fait, si vous avez lu mon Bilan/Objectifs, vous savez que j'avais l'intention de participer au Week-end à 1000 qui se déroulera du 20 au 22 janvier, même si ce Challenge me fout la trouille. Mais il se peut que ce soit compromis, étant prise précisément ce week-end (pour un truc qui me gonfle en plus !) donc euh ... merde, voilà. C'est chiant d'avoir une vie sociale, putain.

Et sinon, je vous ai donné envie avec ce "Dieu dans l'ombre" ?
J'espère.
J'espère sincèrement.

Bon hiver à tous ! Et faites gaffe, ça glisse dehors.

Coup de cœur !


Tiens, si t'as encore le courage après ce pavé que je t'ai pondu :
Vitrinage #3, spécial Austeneries !
Quelqu'un a eu la gentillesse de me taguer !
Un autre coup de cœur, juste parce que ça fait du bien.

09/01/2017

Fait chier, fait chier, mais je le fais quand même. Complètement con !

Comme vous pouvez sans doute le constater vous-même (parce que je pars du principe que vous n'êtes pas totalement débiles) nous sommes déjà le 9 janvier.
Dingue hein ?
Je suis donc légèrement en retard pour ce genre d'article.

Mais juste très légèrement, ça va, faites pas chier mes petits agneaux à trois pattes.


Bouais.
Je sais, de ma part c'est tétonan (comment ?!! C'est pas comme ça que ça s'écrit ?! Diantre !) mais j'ai vu beaucoup de blog le faire, et me suis dit que ce serait pas mal que je fasse comme tout le monde. Histoire de suivre le troupeau, même si ça me gonfle.

Le truc aussi c'est que j'ai ouvert ce blog en juillet, donc ce sera une moitié de bilan annuel en fait ... nan mais vraiment, totalement crétin ! Plus j'écris, et plus je me dis que cet article sera une grosse daube, mais aller, il est commencé, et me suis prit le museau à faire cette petite image idiote avec une imbécile d'étoile bleue donc bon.

Nan, nan, je ne suis pas particulièrement déprimée aujourd'hui, vous assure ... C'est juste qu'à cause d'un putain de corbaque de merde qui s'est perché sur le rebord de ma fenêtre ce matin pour gueuler comme si on l'égorgeait, je me suis réveillée à 7h30 !! Bordel !

Tout va bien, je vais bien ! (vous connaissez la chanson)

Putain, maintenant que j'y pense va falloir que je crée un libellé spécial en plus pour cet article, que je compte reprendre à chaque fin/début d'année.

Haut les cœurs !!!

BILAN LECTURE

Coups de cœur

-"La fille de l'hiver" de Eowyn Ivey.
Lu en juin dernier je crois.
Un livre magnifique, qui m'a totalement transporté ; c'est onirique, poétique, terrible, mélancolique et beau. On plonge en Alaska, avec ses paysages stupéfiants et ses contes magiques.
Beaucoup de réactions avec ce livre : des sourires, des soupirs, des larmes, de l'enchantement.
Une histoire tellement belle, un premier livre tellement ahurissant, que je n'ai pas osé le chroniquer pour le moment, de peur de ne pas lui faire suffisamment honneur.



-"Library Wars" de Hiro Arikawa
Lu en septembre et octobre, 4 tomes.
Bon, j'en ai assez parlé je crois ! Une série qui m'a rappelé pourquoi j'ai aimé mon métier de libraire (au début, hein, parce que vers la fin je voulais juste tout faire cramer !).
Je ne vais pas vous en chier des caisses à nouveau, voici donc la chronique ==> <3 <3 <3

-"La terre aux loups" de Robert Margerit
Lu en avril.
J'ai ici le même problème qu'avec Ivey. Il est trop bien, tellement bien que j'ai peur de foirer ma chronique.
Ca se passe un peu après la fuite de Bonaparte, la France se retrouve seule, sans dirigeant, avec une bataille perdue sur les bras. Tout est à reconsidérer. Et pourtant, l'auteur nous isole dans un minuscule village non loin de Limoges, et nous suivons un couple et leurs enfants sur environ quarante ans si je me souviens bien, isolés mais rattrapés par le temps.
C'est sombre, c'est un peu angoissant, c'est triste et historiquement grand, très grand !! Je ne peux que le recommander, et espère avoir le cran de le chroniquer cette année.

-"La Passe-miroir" de Christelle Dabos
Lu en mai.
Ouais, j'aurai pu mettre ça plus bas avec les séries mais nan, nan ! Ce livre c'est tellement un putain de coup de cœur !!!
Tout, tout m'a plu ! L'imaginaire, le monde, le style, la narration, les personnages, l'intrigue !
Tout putain, tout !
Pour l'instant, pas tout à fait ex aequo avec Harry Potter ... mais comme je n'ai lu que le tome 1, je ne sais pas, ça peut peut-être changer.
Même problème : j'ose pas chroniquer !

Pas aimés du tout

-"La quête d'Ewilan" de Pierre Bottero.
Et j'en suis très triste.
La chronique vous explique pourquoi ==> faichiébordel

-"L'île des chasseurs d'oiseaux" de Peter May.
Très étonnée de n'avoir pas été séduite, vu tout le bien que j'en avais entendu.
Je ne vais pas m'y arrêter non plus, car j'ai également fait une chronique ==> galadougaladou

-"De force" de Karine Giebel
Malgré le précédent : "Satan était un ange", qui m'avait également déçu, j'ai voulu insister avec cette auteure, car ses premiers polars m'avaient vraiment, vraiment scotché. Malheureusement, elle me déçoit maintenant ... je ne me ruerai plus sur les nouvelles parutions, et ça me rend triste.
Celui qui m'a le plus fait trembler, c'est celui-là ==> :O

-"Sukkwan Island" de David Vann
Rien à dire si ce n'est que ce livre est beaucoup trop terrible ! Tellement terrible et choquant que je n'ai même pas réussi à pleurer, je n'ai pu que m'indigner de la cruauté de l'histoire.
J'aurai pas dû le lire, il m'a clairement traumatisé !

-"Le Royaume Rêvé" d'Adrien Tomas.
Cet auteur a été pour moi une grande découverte en 2012 avec "La geste du sixième royaume", je ne me lasserai jamais de le dire.
Malheureusement, tous les autres livres que j'ai ensuite lu de lui, oui, je dis bien TOUS !, furent une déception monstrueuse.
Monstrueuse au point que j'en suis indignée ...
Avec ce dernier livre, j'arrête de suivre cet auteur. Manifestement, nous nous sommes perdus en cours de route, et son style ne me convient plus. Je ne sais pas ce qui a changé, mais quelque chose a bel et bien changé, et je trouve ça dommage.

Suite de série

-"The expanse 3 - La porte d'Abaddon" de James S.A. Corey

Une série que j'ai commencé en 2014, et dont je lis un tome par an (de toute façon c'est le rythme de publication qui est comme ça, pas le choix !) et qui me plait de plus en plus ! Trop, trop, trop impatiente de pouvoir lire le tome 4 ! Une série que je suis ravie de continuer.

Chronique ici ==> jouissif





Série finie

-"Le royaume de Tobin" de Lynn Flewelling
Pareil, découvert cette série en 2014. Elle était donc déjà terminée depuis quelque temps, les 6 tomes n'attendaient que moi, et me suis donné comme objectif de ne lire qu'un intégral par an, qui contient deux tomes. Donc lire cette série en 3 ans.
Objectif atteint.
Un univers intense, original, incroyablement complet et des personnages qui ont tous éveillés quelque chose en moi. Pas un seul n'était creux, insignifiant, inutile.
Tous étaient là, vraiment .
Malheureusement, j'ai le même problème : j'ai peur de le chroniquer.
Ouaip, en vrai je suis une sacrée froussarde !

Séries découvertes

-"Les rois maudits" de Maurice Druon

Je lis très peu de livres historiques, mais quand j'en lis, j'adore toujours ! Ce qui est très étrange, je devrais peut-être me pencher sur la question et en lire plus ...
Je n'ai lu que les 2 premiers tomes (je crois que la série en compte 7) et je suis tellement persuadée que tous me plairont que j'ai acheté l'intégrale, carrément. Qui est un très beau livre, en plus, alors ça ne gâche rien.
Très heureuse de cette découverte, et pressée de lire le tome 3 !
Je chroniquerai une fois tous les livres lus.



-"Nightrunner" de Lynn Flewelling.
Revoilà la dame.
Lu 2 tomes sur les 4 parus, série toujours en cours.
Un début laborieux, mais je ne vais pas vous bourrer le mou encore une fois, je vais me contenter de mettre ma chronique ==> faidubien

-"Le pacte des Marchombres" de Pierre Bottero.
Nouvelle tentative avec cette auteur, et toute première lecture commune pour moi. Une jolie découverte, pas mécontente d'avoir insisté avec lui !
Lu qu'un tome sur 3 pour l'instant, mais je vais la reprendre très vite.
Une pitite chronique qui va bien ==> yeah

-"Point zéro" et "Mausolée" d'Antoine Tracqui

Lu les 2 tomes, mais la série est toujours en cours (tome 3 prévu fin 2017 je crois ...)
Grosse, grosse, grosse claque ! Techno-thriller qui décoiffe à mort.
Chronique ici ==> sanvoi







-"Darcy Gentleman" de Pamela Aidan
Lu les 3 tomes en un mois ! Série finie.
Agréable découverte. Je suis d'autant plus surprise d'avoir tant aimé que toutes les Austeneries que j'avais lu jusqu'ici m'avaient déçues. Pas de chronique mais j'y pense, j'y pense ...

-"Fils-des-Brumes" de Brandon Sanderson
Lu les 3 tomes de juillet à octobre. Série finie.
Finir cette série c'était comme ... m'amputer de quelque chose. Refermer définitivement le dernier tome a laissé un grand vide quelque part. Gigantesque.
Chronique ici ==> jsuisoufflée

Mangas découverts

-"Deadlock" de Saki Aida
Ca faisait longtemps qu'un yaoi ne m'avait pas autant plu. Avant lui, je me contentais de relire ceux que j'aimais et de soupirer devant la nullité de ceux qui sortaient.
Heureusement que cette série est arrivée !
Lu les 2 tomes, série toujours en cours.

-"A silent voice" de Yoshitoki Oima
L'un des seuls shojo que je tolère (sans vouloir être méchante hein !). Emue, séduite, ravie, une série un peu dure mais vraie sur l'acceptation de soi et des autres.
Lu les 7 tomes, série finie.

Auteurs découverts

- Olivier Gay

Très, très contente d'avoir enfin osé !
Une belle et agréable surprise avec "Les épées de Glace" ==>
Un peu moins emballée par "La main de l'Empereur" ==> ici








- Kim Hoon
Découvert grâce au Salon du Livre du mois de mars, dédiée l'année dernière à la Corée du Sud.
Une puissance narrative qui m'a fait trembler ==> woawoa

- Khalil Gibran
Lu "Le prophète" et "Les ailes brisées" coup sur coup.
Des émotions intenses dans ces deux textes, mais tellement de tristesse et de philosophie que je doute en lire d'autres.
A lire rien que pour mourir moins con.

- Kate Morton

La plus grosse découverte auteur je crois.
Depuis cette lecture ==> intense ! ,j'ai acheté tous les autres livres d'elle pour les lire en prenant mon temps, pour déguster.
Un style gothique et mystérieux auquel j'ai immédiatement accroché, avec une maitrise incroyable du suspens et de l'histoire, qui me fait dire que cette femme est, assurément, une grande narratrice de talent.




- Aurélie Wellenstein
Je ne pouvais pas passer à côté de ce 'phénomène' français, et si j'ai été très agréablement surprise par son imaginaire, je trouve ses textes un peu trop légers qui me confortent dans l'idée qu'il s'agit bel et bien de lecture adolescente. Et si la qualité est là, la légèreté des thèmes et du style d'écriture ne me convient pas tout à fait.
Une très bonne auteure pour les ados !

- Anthony Trollope
Lui, je voulais le lire depuis longtemps, alors un jour j'ai sauté le pas avec "Le Docteur Thorne".
L'époque est la même que Jane Austen, et le sujet plus ou moins identique également : la société bourgeoise anglaise.
Le hic, c'est que lui, il utilise la société pour critiquer ses personnages, alors qu'Austen, elle, utilise ses personnages pour critiquer la société ...
Chez Trollope, il m'a donc été difficile de m'attacher aux protagonistes, pour lesquels je n'ai eu aucune empathie, néanmoins j'ai tout de même aimé.
La preuve, j'ai acheté "L'héritage Belton".

- Harper Lee

Alors là !
Ravie et fière d'avoir lu ce grand classique de la littérature américaine, devenu un incontournable depuis sa sortie dans les années 60.
Chronique qui me tient à cœur ==> trounoir






Relecture

-"L'héritage" de Christopher Paolini

Ouais nan mais je suis une folle, j'ai relu les 4 tomes quoi ! Un été qui fut donc plein de dragon.
Néanmoins, ça m'a ouvert les yeux !
Chronique ==> gerbe









OBJECTIFS 2017

Relecture(s) série(s)

-"Harry Potter" de J.K Rowling
Depuis leur sortie officielle, le tome 7 étant paru en 2007 je crois, je ne les ai jamais relu. Nope. Aucun.
Pourtant, j'en avais l'intention en 2016 mais au dernier moment j'ai sorti "Eragon" de la bibliothèque. Nan mais dans ces cas-là, faut pas chercher à comprendre hein.
Bon, c'est pas dit que je les relise cette année non plus, puisqu'ayant lu "L'enfant maudit", j'ai peur que relire les 7 tomes d'un coup fasse "trop plein".
Ouais, je me comprends.
Je verrai.

- "Le clan des Otori" de Lian Hearn
J'ai lu la série en entière, d'une traite, en 2009. Et en la retrouvant dans ma bibliothèque, je me suis aperçue que je ne me souvenais même plus du nom des personnages ! Je me souviens avoir préféré le dernier tome, qui était centré sur mon personnage préféré, je suis donc très curieuse de voir si ce sera toujours le cas.

Laquelle de ces deux séries relirai-je donc cette année ?
Mystère ...

Relectures autres

-"Orgueil et Préjugés" de Jane Austen.
Je ne sais même pas pourquoi je prends la peine de vous le spécifier, puisque de toute façon, je le relis toujours 2 ou 3 fois par an !
Chronique, parce que je ne suis pas vache ==> roll

-"Les liaisons dangereuses" de Choderlos de Laclos

Celui-là, depuis que je l'ai lu au lycée en 2007, je ne l'ai jamais relu, et pourtant je me souviens très bien que ce livre fut une véritable révélation, et c'est pratiquement grâce à lui que j'ai orienté mon avenir vers le métier de libraire. Bon, finalement j'en suis arrivée à haïr ce job, mais le livre m'a tout de même laissé une bonne impression !!!
Donc oui, je le relirai. D'autant que je ne m'en souviens pas des masses. En plus, ça me permettra de le chroniquer comme ça.



-"La Passe-Miroir" de Christelle Dabos
Parce que vraiment, le coup de cœur est grand ! Et que je ne peux définitivement pas lire le tome 2 sans relire le tome 1.

-"La Dame en blanc" de Wilkie Collins
Et pourquoi pas ?

Série à commencer

-"Les aventuriers de la mer" de Robin Hobb
En fait, j'ai commencé avec "Le soldat chamane", ensuite je me suis procurée "L'assassin royal" et "Les aventuriers de la mer".
Malheureusement, le temps que je finisse les 13 tomes que comptent les aventures de Fitz et du Fou, était publiée la série "Les cités des Anciens", et comme les dragons étaient clairement mis en avant dedans, j'ai sauté dessus. Puis, le temps que je finisse les 8 tomes, est arrivé "Le fou et l'assassin", qui reprend les aventures de Fitz, j'ai donc sauté dessus aussi.
En zappant complètement "Les aventuriers de la mer", alors que j'ai la série complète ... ouais, va vraiment falloir que je me bouge les miches, et que je la commence !!

-"Cycle de Drenaï" de David Gemmell
En fait, j'ai lu "Légende" déjà, mais je n'ai appris que plus tard que ce livre faisait partie d'un grand cycle, dont les tomes étaient un peu sortis dans le désordre. J'ai tenté de regrouper les livres par ordre chronologique du cycle, et maintenant que c'est fait (oui, je les ai tous, bien sagement dans ma bibliothèque, ils n'attendent que d'être ouverts !) bah je vais enfin pouvoir commencer !

Auteurs à découvrir

-Gabriel Katz
Alors lui ! Il me fait de l'œil, un truc de malade !
Toutes les chroniqueuses, les bloggeuses et les booktubeuses que je préfère parlent de lui comme d'une véritable révélation dans le genre de la fantasy, et ça m'a donné envie de le découvrir, alors cette année, c'est sûr, je le lis !!

-Thomas Hardy
Un auteur classique anglais qu'il me tarde de découvrir ! J'en ai deux chez moi en plus, j'ai plus qu'à.

-Ann Radcliffe
Pareil, même rengaine.

-Trevanian
Lui, depuis le temps qu'une pote à moi me tanne le cuir pour que je lise son foutu "Shibumi" !!


Bon, nous sommes d'accord qu'il ne s'agit que de ce que j'aimerai faire, je ne vais pas me mettre des fers aux poignets non plus (je préfère les menottes en fausse fourrure sexy, toute façon) ; la lecture est un plaisir, doit rester un plaisir, et si je n'ai pas envie, je n'ai pas envie, tant pis !
Pas de contrainte.
Hors de question.
J'en ai eu trop pendant des années avec ce métier de paillasson, alors hors de question que je recommence !

Bon, passons à autre chose.

Challenges 2017

J'ai commencé ce blog je ne connaissais aucun challenge, et ne savais même pas que ça existait.
Heureusement que booktube existe, bordel, je vous le dis !

Goodreads

Très connu je crois. C'est grâce au blog de Margaud Liseuse (clique dessus) que je l'ai découvert, et j'avoue bien aimer le concept et la liberté que cela nous donne. Le 'but' est d'entrer un nombre de livres qu'on aimerait lire dans l'année. Ca peut être n'importe quoi, tout dépend de toi, de ta rapidité de lecture, de ce que tu as envie, de ta disponibilité, tout. Et ce qu'il y a de vraiment chouette avec ce Challenge, c'est que ce nombre est modifiable à tout moment et autant de fois que tu le veux ! Si deux mois avant la fin de l'année, tu vois que tu n'as pas réussi à lire la moitié de ce que tu voulais en début d'année, bah tu modifies, c'est pas grave !! Comme ça, pas de stress, tu ne te rabaisses pas, et c'est un Challenge que tu es sûr de réussir. En plus, ça te permet de voir le nombre de livres que tu lis par mois ou par an, et moi ça me plait plutôt bien.
L'an dernier, je me suis inscrite en août, je n'avais donc que 4 mois devant moi alors j'y suis allée light et j'ai mis ma barre de lecture à 40 bouquins.
Bah j'en ai lu 43 !
Alors, c'est qui la meilleure ?
Cette année, étant donné que, malheureusement, je vais avoir beaucoup moins de temps pour lire (un livre à écrire, un éditeur à satisfaire, toussa toussa !) bah j'ai mis la barre à 60 livres. J'ai été prudente. Mais si je vois que dans 3-4 mois, j'en ai déjà lu la moitié, bah je modifierai, rien à battre !
T'as compris ?

Cold Winter Challenge

Je suis en plein dedans là, au cas où t'aurais juste loupé les 10 fois où je l'ai déjà dis dans mes dernières chroniques.
Juste. Comme ça.
Je ne vais pas m'appesantir (putain, je m'y suis reprise à 4 fois pour l'écrire ce bordel de chiasse de putain de mot !) dessus puisque j'ai déjà fait un article récapitulatif, et ça me gonfle de recommencer.
Ca va, ça va, on se calme ! J'ai passé ma journée d'hier à écrire cet article, j'ai bien le droit de m'en battre les flancs au moins pour cette fois.
Allez, calme-toi et clique là : aglagla (et c'est justifié, ça pelle en ce moment !)

Week-end à 1000

Celui-là, j'en ai entendu parler avant le CWC, mais lors de la dernière session de l'année 2016, je me suis ratatinée de la chevelure et je n'ai pas osé participer ... parce qu'il me fait peur.
Le but de ce Challenge de malade, c'est de lire 1000 pages en un Week-end ! (comment ça, c'était pas clair ?) De vendredi à 19h jusqu'à dimanche à minuit.
Fait peur hein ?!
Pour cette année, j'ai bien l'intention de me gonfler à bloc et de sauter le pas ! (quel livre à écrire ? Quel éditeur ? Je ne sais pas de quoi vous me parlez ...) Et j'ai pas intérêt à courir me cacher dans mon placard sous l'escalier au dernier moment, puisque la première session 2017 a lieu le 20 janvier ... je le sens déjà, le frisson de peur qui remonte, là ... avec le pot-au-feu que j'ai avalé à m'en faire éclater le gras du bide (blurp)

Book Jar

Ca, j'adore ! Pourquoi ? Parce que j'aime les jolies boîboîtes. Atta atta, je vais t'expliquer ! Pour ce Challenge, faut bricoler un peu de tes petites mains, l'ordinateur n'est pas nécessaire (ça vous défrise ça hein ?! Ca vous terrifie, ça vous atomise la couenne !!!!) Tout d'abord, il va te falloir du papier et un stylo, puis une boîte. Rooo la jolie boîte ! Et pour que ce soit clair, je vais t'expliquer comment j'ai l'intention de procéder, ensuite libre à toi de faire ce que tu veux et de mette dans cette boîboîte ce que tu as envie d'y mettre !
Partie obligatoire : faire des bandelettes de papier, écrire dessus le titre d'autant de livres que tu veux, puis plier les bandelettes, et les mettre dans la boîte ! Ca va, pas trop dur ?
Partie libre : pour ma part, j'ai noté les titres de tous les livres de ma PAL ! Et comme des livres à lire, j'en ai 212 (et c'est pas des blagues, la preuve ici ==> deucendouz ) bah je peux vous dire que je me suis bien fait chier ! Avec, d'un côté, ceux appartenant à une série, le tome 1 ou le tome où je me suis arrêtée, et de l'autre ... bah tous les autres. Ensuite, je les ai plié, bien chiant là aussi, et hop ! dans la ... euh ... rien, puisque j'ai pas de boîte.

Et c'est le côté un peu triste pour moi, parce qu'en fait question boîte, je suis très chiante. Un pot, un bocal ou une bête boîte à chaussure ne vont pas me suffire ! Et comme j'ai découvert ce Challenge tout mignon en juillet dernier sur la chaîne de Margaud (oui, encore elle ) bah je vous confirme, oui, que ça fait 6 putain de mois que je cherche une boîte à la con pour commencer mon Book Jar !!
Connerie ...
En plus, je ne sais même pas ce que je cherche, je n'ai pas de choix prédéfini quand je cherche un tel objet, j'y vais carrément au coup de cœur. Du coup, à chaque magasin que je fais, que je sois avec une amie, un plan cul (euh ...), ma mère ou mon chien, et qu'il ou elle me demande ce que je cherche et que je répond une boîte et qu'il ou elle me redemande ensuite quel genre de boîte et que je répond je ne sais pas, bah je peux vous dire que ça installe, au choix (rayez la mention inutile) : un malaise, un blanc agacé, ou cette petite atmosphère qui n'a pas de nom mais que vous sentez néanmoins lorsque vous avez bien conscience que la personne avec vous a pitié de votre santé mentale. Bah voilà.
Saloperie de boîte de sa race !!!
Donc bon, je ne sais même pas si je pourrai le commencer ce Challenge cette année, tout dépend si je trouve une boîte.
En tout cas, si je la trouve enfin, cette connasse, je vous la poste en photo, vous pouvez en être sûrs, et je danserai enfin partout (en prenant garde à ne pas faire de trou dans le plancher) parce que je pourrai enfin commencer ce Challenge qui consistera à :
Tirer simplement, à chaque début de mois, un petit papier, et me donner le mois pour lire le livre indiqué sur ledit bout de papier (tout en sachant que si c'est trop contraignant, on peut adapter à un tirage tous les deux mois par exemple)
Sympa hein ? (merde, je suis désolée, je viens de me rendre compte de la taille de cette explication, je m'exc ... euh, non, m'en branle, si vous n'êtes pas contents, c'est pareil)
Bien sûr, libre à vous d'utiliser cette Book Jar comme vous l'entendez. J'en connais, par exemple, qui mettent des titres de livre en VO dedans.

Bon. Si, avec tout ça, parce que je suis partie grave en live dans cette explication, t'as pas tout compris et t'as la flemme de te retaper toute la merde que j'ai écrite, tu peux regarder cette vidéo, qui explique très bien, en cliquant sur l'image :

https://www.youtube.com/watch?v=S_PEMf-8Plc


Concernant le blog, je n'ai pas forcément envie de changer ma façon de faire, ni même de me casser la tronche à tenter de vous trouver des trucs totalement ouf et nouveaux.
Pour le moment, ce que je fais et comment je le fais me convient (quoi que j'ai changé quelques couleurs t'as vu ?)
Et puis, pour être honnête, j'ai pas envie de me faire chier alors que le truc à 6 mois ! Ca va, c'est un bébé, il n'est pas parfait, il est bancal, et je l'aime bien comme ça. Je pourrai toujours tenter des choses nouvelles l'année prochaine, rien ne presse (oui parce que j'ai l'intention d'être là en 2018 aussi)

Bon allez, je vous lèche la croute en guise d'au revoir !!

...
...
...

Avant de me barrer en vous laissant avec cette image troublante, j'aimerai préciser que je crois que c'est l'article le plus long à ce jour sur ce blog, et que, si c'était mal parti au début, bah j'ai bien aimé l'écrire en fait.
Ca change.
Vous devriez essayer.

Allez, ce coup-ci je me casse vraiment.

Nan, une petite demande avant : vous avez une Book Jar vous ? Vous l'avez en photo ou en vidéo quelque part ? Je peux la voir, siouplait ?
Ca m'aidera peut-être à faire mon choix ...

Ok, ok, je m'en vais, ne me poussez pas, je sais où est la sortie, merci !!
Merde, j'suis chez moi quand même.

'lut.

Et Bonne Année au fait.
Quoi que, je vous l'ai déjà dit je crois. Oui, il me semble. Merde, du coup je vais devoir trouver autre chose ... euh ... merci ?
Je ne m'attendais pas à avoir un tel nombre de visite par jour en si peu de temps (6 mois, j'vous dis!) ; de 10 à 30-40 visites par jour, pour moi c'est beaucoup, parce que je n'imaginais pas ça. J'ai rencontré des gens vraiment sympa qui me laissent des commentaires presque à chaque fois, avec qui j'échange avec plaisir et à qui je rends la pareil en allant polluer leur blog également, avec joie !
Merci à vous, merci aux autres, j'espère que vous serez tout aussi nombreux cette année !

J'arrête là. Ca me gêne tous ces bons sentiments, je ne sais pas quoi en foutre.

Bordel, qu'est-ce que j'arrive pas à le digérer ce pot-au-feu ... je l'ai sur l'estomac depuis hier soir, et quand je pète, ça sent le poireau !!

05/01/2017

On m'a tagué !! ça y est, on m'a tagué ! Yihaaaaa !!

Merci, merci et merci beaucoup à Livro-Merveille (clique dessus) de m'avoir tagué !! C'est la première fois qu'on me tague, je suis toute émue !

En plus ce TAG m'a vachement plu, parce qu'il n'est pas toujours facile de parler d'émotion en parlant de livre. En fait ... si. Nan, j'aurais pas dû dire ça comme ça.
Euh ...
En fait, quand on tient un blog littéraire, majoritairement on va parler de livre qu'on a aimé. En tout cas, moi c'est ce que je fais, je ne chronique que les livres qui m'ont plu, j'vois pas l'intérêt de perdre mon temps à cracher sur un bouquin que j'ai détesté (à la limite je rajoute un p'tit mot à la fin d'un article pour le spécifier, mais c'est tout) voilà pourquoi je fais ce TAG, il me permet de présenter des livres dont je ne parlerai pas en temps normal.

Ouais je sais, c'est chiant.

Allez, passons.


C'est parti !!! Un livre qui :

1. Vous a rendu heureux :
C'pas facile.
Nan vraiment, je peux vous assurer que trouver un livre qui rend heureux, c'pas simple. Du coup, j'ai plutôt opté pour 2 livres qui m'ont énormément fait rire ! (cool, je commence ce TAG en trichant, ça promet ...)
Cet homme a un jour décidé de nous raconter son quotidien avec son chat, Birmingham, surnommé Brum, sympathique félidé terriblement maladroit, autoritaire et individualiste, qui lui en fait voir des vertes et des pas mûres ! Dans le 1er tome, Brum accompagne Chris dans sa vie de célibataire, à coup de combustion spontanée et de vomissures intempestives.




Puis, dans le 2ème tome, il est de retour, mais cette fois il n'est pas seul : Chris s'est marié, et est papa. Entre gamelle en tout genre, attaque d'oiseaux, et course poursuite avec un enfant en bas âge, Brum va nous faire rire, beaucoup rire !!





2. Vous a fait réfléchir :

Euh ... ok, là mon cerveau a foutu le camp.

3. Vous a déçu :


Je n'ai trouvé aucun intérêt à ce livre ! Une réécriture froide et impersonnelle de l'œuvre intemporelle de Jane Austen. Juste une occasion pour l'auteure de mettre Lizzie et Darcy dans des situations incongrues où on espère un rapprochement qui ne viendra finalement jamais. Bref, ça tombe complètement à plat.
Bon, faut dire aussi qu'avec les "Austenerie", je suis très sévère !




4. Vous a brisé le cœur :

Alors celui-là !! Dans le genre "j'ouvre les vannes des larmes et je te laisse te démerder avec toute ta tristesse", bah il se pose là.
L'histoire est terrible et pourtant pleine d'émotion, d'amour, de tolérance, d'admiration et de reconnaissance. Pour être toute à fait franche, il m'a tellement fait chialer ce livre que je ne l'ai pas gardé, je l'ai donné (ou offert ... sais plus) et je sais que je ne le relirai jamais ! De toute façon, vu ce que j'ai chialé et morvé (= ce mot n'existe pas) partout pendant des heures, bah je ne risque pas de l'oublier.



5.Vous a ému :


Autant être honnête tout de suite : non, ce livre ne m'a pas fait pleurer, mais émue, ça oui.
C'est tellement nostalgique, tellement beau, tellement triste ! Une jeune femme, perdue, ne sachant plus qui elle est, décide de partir sur les traces de son frère, décédé/disparu au Japon. Perdue dans ses souvenirs et ses réflexions, elle va pourtant faire de très belles rencontres.



6. Vous a ennuyé :


Ce n'est pas seulement le tome 1 mais toute la trilogie qui était d'un ennui mortel ! Du coup, j'ai été déçue et en colère, pourtant je choisi de mettre ces livres ici, car vraiment, il ne se passe rien ! Rien du tout ! Autant certains livres de cet auteur sont des pures merveilles, autant là c'était terriblement chiant.





7. Vous a fait peur :
J'ai difficilement peur. Là, que ce soit livre, film ou série, j'ai rarement peur. Nan vraiment, je ne me la raconte pas, c'est vrai. C'est difficile de m'effrayer. Les 3/4 du temps, même, ça me fait marrer. Sans doute parce que j'ai vu suffisamment de choses horribles durant mon enfance ...
Mais là ... c'est pas que j'ai réellement eu peur. Ce manga a réussi à faire ce que bien d'autres avant lui n'avaient pas réussi : un léger frisson le long de la colonne vertébrale. Je vous préviens : c'est un yaoi, donc celles ou ceux que ça n'intéressent pas ou rebutent, ne vous y arrêter pas, mais pour ceux qui s'en foutent, allez-y ! Psychologiquement, c'est incroyablement puissant et stupéfiant ! Non seulement il a presque réussi à me faire peur, mais en plus il a su me surprendre. Une série adulte qui fait déjà partie de mes préférées !

8. Vous a laissé perplexe :

Perplexe parce que je ne m'attendais pas à aimer ! Vraiment ! Un très bon livre dont j'adorerai faire une chronique, mais c'est tellement difficile de parler d'une œuvre pareille que j'ai jamais osé. On commence quand même l'histoire avec un petit cochon ... Une sorte de réécriture enchanteresse de l'enfant sauvage qui m'a transporté !





9. Vous a mis en colère :
Celui-là, chaque fois que je le vois !! GRRRRAAAAA !! Y m'énerve !! Pourquoi ? Parce qu'il est mauvais !! Terriblement mauvais !!
Le 1er tome, pourtant, était une telle merveille !! L'auteur a su faire quelque chose d'innovant avec "La Geste du sixième royaume", quelque chose de profondément nouveau, réussi, sans rien à enlever ni ajouter ! Une réussite !
Et v'là qu'il nous sort le 2ème tome ... et c'est d'la merde !! J'ai pas compris pourquoi tout à coup il était tombé dans quelque chose de terriblement brouillon et banal ! Voilà, du coup ce livre me hérisse le poil.



10.Vous a surpris :
Bon, là aussi c'est particulier. Là aussi, c'est un manga, et là aussi, c'est un yaoi.
L'auteure a suffisamment d'imagination pour avoir inventé une troisième "race" humaine : les thérianthropes. Des hommes et des femmes partageant leur état d'humain avec une âme animale, et possédant donc des instincts propres aux canidés, aux félidés, aux cétacés, aux serpents, aux ours, ou encore aux oiseaux. Mais ce n'est pas tout : elle a inventé l'androgynéité. Quoi t'es-ce ? Un procédé permettant à certains hommes thérianthropes de se reproduire ... en tant que femme. Donc, de mener à terme une grossesse. Oui, c'est spécial, et c'est pas seulement ça qui m'a surprise ; ce qui m'a le plus surprise, c'est que ça m'ait plu. Tellement, que j'ai souvent repris le thème de l'androgynéité dans mes fanfictions (Saint Seiya, et Teen Wolf (cliques dessus ...)


Connaissez-vous certains de ces livres ?
Que pensez-vous de ce TAG ?
Il vous a plu ?
Bite ?

Allez, pour changer je ... nan, je change rien, je vous tague tous.
 
Rien de plus à dire cette fois, j'suis fatiguée là.
Ah si !!!
Merci encore à Livro-Merveille !
 
Je termine avec ça :